ACTES SUD - l'An 2

la presse en parle

Accueil > la presse en parle > Liberté

Liberté

« Un récit somptueux où les deux styles se marient, se combinent. Où l’on parle du club breton, où l’on sent le grouillement lors des émeutes au faubourg Saint-Antoine, avant les Etats généraux qui s’ouvrent à l’été 1789. » Ouest France

« La Révolution française, comme si vous y étiez. » Le Monde

« [un] for volume de 327 pages, bourré de bruit et de fureur jusqu’à la gueule. » L’Histoire

« On est au niveau du chef-d’oeuvre. » Francetvinfo.fr

« La Révolution française abordée par sa face charnelle, au plus près du peuple en mouvement... » Livres hebdo

« Offrant d’impressionnantes scènes de foule – quelle prise de la Bastille ! –, ce récit de plus de 300 pages, documenté et agité, est une leçon de narration et rivalise avec Le Cri du peuple de Tardi et Vautrin. » Les Inrocks

« Cette épopée graphique est nourrie par des renouvellements de l’historiographie et empreinte des caractéristiques d’une histoire populaire et émancipatrice. (...) Sérieux et souci de la nuance s’articulent avec un art du récit comme du dessin, réussissant la prouesse de restituer le souffle et la complexité révolutionnaires. » Politis

« Une réelle justesse de ton (...). Des personnages attachants, des décors magnifiques (...). La complexité sociologique et politique de l’époque est bien rendue. (...) On tire sur le roman feuilleton mais c’est très tenu sur le plan documentaire. » La Fabrique de l’Histoire

« ...un dessin particulièrement vivant, qui restitue toute l’énergie de la période. » CanalBD

« Prouesse narrative, Révolution est également une merveille graphique, dans laquelle on aime se perdre. » dBD

« Une fresque d’une folle ambition. (...) le lecteur pourra méditer un contemplant ces vastes panoramas ou ces double-planches qui parsèment l’album, comme autant de respirations et d’espaces contemplatifs dignes des grandes fresques de la peinture historique. » bdzoom.com

« Remarquable bande dessinée... (...) une véritable réussite tant sur le plan de la restitution historique que du graphisme, contant une histoire à hauteur d’hommes. » L’Ours

« Loin des comptes rendus froids et un peu technique, c’est toute la chair, toute la moelle des événements qui transparaît... (...) Une porte d’entrée absolument indispensable. » Zoo

« Un sujet passionnant, porté par une écriture sensible et par un trait de crayon à l’avenant. » La Voix du Nord

« On sort de ce premier tome avec la sensation d’avoir mis les pieds dans le Paris révolutionnaire, et non pas d’avoir simplement lu une énième évocation de l’année 1789. (...) L’intrigue - et particulièrement les dialogues - est d’une qualité exceptionnelle : le choix d’alterner divers registres, divers points de vue, divers styles tous autant travaillés les uns que les autres, donne à l’ensemble l’allure d’un roman choral. » Parutions.com

« Si les deux autres volumes annoncés ont la même étendue et la même puissance d’évocation, le millier de pages de cette Révolution-là constituera une somme comparable peut-être, mutatis mutandis, à celle d’un Michelet. » Littérature et Révolution

« Grouazel et Locard mettent à l’honneur une grande oubliée des journées révolutionnaires de 1789, la dénommée Louise-Renée Leduc, alias Reine Audu, fruitière de son état, « reine des Halles », femme de cœur, organisatrice de soupes populaires et cheffe dans l’âme. Dans la veine d’un Alexandre Dumas ou d’un Victor Hugo, les auteurs mettent à la tête des insurgés parisiens un Fort des Halles, Joseph, dont on pressent la fibre « valjeanesque » et un bretteur exceptionnel, Nicolas, enrôlé bientôt dans la Garde Nationale. Ce premier tome de Révolution doit aussi beaucoup à la bassesse et au désir de revanche sociale du sieur Jérôme Laigret, obscur pamphlétaire au talent sans doute jamais reconnu, et qui va se complaire dans la contre-révolution...(...) À quatre mains, [Ils] ont trouvé une voie originale et convaincante pour évoquer depuis la rue ce chapitre incontournable du roman national, porteur d’espoir et de grands chamboulements. » Cases d’Histoire

Pour une présentation à deux vois sur la chaîne de télévision France 24 : https://f24.my/4Wgl
Et pour une remarquable chronique radiophonique à plusieurs voix, écoutez Le Gaufrier, épisode 12, à partir de 10:16 : https://legaufrierpodcast.fr/?cat=1